Ambiance d'action

Une musique de démonstration que j'ai écrite à partir des images d'une scène du film Star Wars I : La menace fantôme (La course de pods), scène, qui, dans sa version originale, est totalement dépourvue d'accompagnement musical.

J'en suis très satisfait du point de vue de la correspondance entre la musique et l'image.

 

 

 

(De 0s à 5s) Des accords de trompettes pour accompagner le public en liesse de cette course. Il n’y a délibérément aucune orchestration raffinée et pompeuse associée à ces trompettes pour respecter le côté modeste et infortuné des habitants de la planète Tatooine.

(De 5s à 20s) Accords de cors d’harmonie et percussions (en particulier caisse claire) pour exprimer la préparation d’un des modules.

(De 20s à 44s) Rythmes rapides des cordes avec les cordes graves divisées en deux (une moitié jouant arco donc avec l’archet et une autre moitié jouant en pizzicato à la Bartók pour mieux marquer le rythme). Mélodie ascendante de cors à l’unisson pour accompagner la tension palpable qui existe entre les véhicules au coude-à-coude. Un crescendo dissonant de trémolo des cordes aigues marque la transition avec le passage suivant.

(De 44s à 1 :03) Rythmes rapides des cordes graves et accords de cors d’harmonies. On notera ici des détails tels que des trilles mineurs de cordes et de bois à l'unisson pour le visage d’un des adversaires d’Anakin, et des traits de bois pour le looping et l’esquive de ce dernier. Cluster de cors d'harmonie pour le changement de direction vers le bas des modules.

(De 1 :03 à 1 :15) Accords de cors d’harmonie participant à la tension et au suspense du passage. Accord dissonant de trompettes pour souligner le virage des pods.

(De 1 :15 à 1 :23) Notez le trille mineur des cordes aigues qui provoque un suspense et une focalisation de l’attention du spectateur sur l’objet lâché par Sebulba. On sent qu’il va se passer quelque chose avec cet objet car ce trille provoque une attente pour l’auditeur.

(De 1 :23 à 1 :31) Explosion d’un des modules accompagné par une mélodie descendante de cuivres graves.

(De 1 :31 à 1 :37) Le décrochage du câble est accompagné par un coup d’enclume que j’ai rajouté pour insister sur le caractère métallique de l’incident suite au choc d’un débris en métal.

(De 1 :37 à 1 :50) Musique pour provoquer chez le spectateur de l’affolement et de l’inquiétude au sujet d’Anakin en mauvaise posture. Il s'agit de traits descendants chromatiques rapides de cordes et de bois à l'unisson. A noter les flatterzunges de cors à l’unisson.

(De 1 :50 à la fin) Rythmes rapides des cordes dont la mélodie est doublée par un xylophone. Une mélodie ascendante de cors d’harmonie à l’unisson provoque une tension et un suspense qui se résout par le rétablissement de la connexion d’une moitié des circuits du héros accompagné par des accords victorieux de trompettes. Notez bien les deux dernières notes de la mélodie principale de ces accords victorieux qui correspondent aux deux étapes du rétablissement de la connexion sur l’écran de contrôle d’Anakin.

 

En voici la version de départ, sans musique, en cliquant sur ce lien Youtube : Star Wars I - Podracing (Without music)